GRAND RAOUT DE RENTRÉE / PROJET DE VISUEL REFUSÉ

Tangui Jossic
Tangui Jossic
Avec les contributions de Thomas Gochi, B-Gnet et Ted.

GRAND RAOUT DE RENTRÉE / WIP

Tangui Jossic

Tangui Jossic

SGLV / SALLE VASSE 2017 / WIP

Tangui Jossic
 


Tangui Jossic
SGLV = Shirley Gitane + Louis Vengeur
Tangui Jossic

SGLV / SALLE VASSE 2017 / WIP

Tangui Jossic
 












Tangui Jossic
SGLV = Shirley Gitane + Louis Vengeur
Tangui Jossic

SGLV / SALLE VASSE 2017 / WIP

Tangui Jossic
 


Tangui Jossic
SGLV = Shirley Gitane + Louis Vengeur
Tangui Jossic

SGLV / SALLE VASSE 2017 / WIP

Tangui Jossic
Tangui Jossic
SGLV = Shirley Gitane + Louis Vengeur
Tangui Jossic

ANTIPASTI 14 AVEC LOO HUI PHANG

Tangui Jossic
Samedi 4 mars dernier, nous avions (par l'entremise de Maison Fumetti) le plaisir de nous entretenir avec Loo Hui Phang avec Annaïg Plassard au Lieu Unique. Ci-dessous, la rencontre en intégralité, captée et montée par Claire Godard lors du Festival Atlantide.
Tangui Jossic

16 JUIN 2017, UN SIÈCLE DE CATCH DE DESSIN À STEREOLUX

Le catch a cent ans. Cent ans de manchettes vicelardes à la glotte, de doubles nelsons vachards et d'écrasements testiculaires ; cent ans de tenues improbables et de ferveur masculine très gay friendly. On en entend déjà certains marmonner « Mais qu'est-ce qu'on en a à carrer ? ». OK. À ceux-là on répondra que – primo : le catch est un sport noble, qui véhicule des valeurs de camaraderie et de dépassement de soi, même si ça fait mal ; et deuzio : que n'importe quel anniversaire est un bon prétexte pour faire la teuf. Moins bégueules que d'autres, les catcheurs à moustaches y ont pensé, eux.

Cet obscur groupuscule de scribouillards imbibés, d'origine nantaise et d'obédience marxiste-léniniste, acoquinés comme il se doit à ceux de Maison Fumetti, se la pète avec un show qui fera date dans l'histoire des shows : une fosse, vingt catcheurs, deux rounds d'une heure chacun, une performance collaborative de dessin, un musée du catch, un concert de Cocoboy pour faire bouger les cerveaux, un DJ set – à moustaches, naturellement. Un show où règnent l'ultraviolence et le stupre, le show d'un monde sans loi ni ordre ni poisson à la cantine le vendredi. D'un monde assoiffé de testostérone, où tous les coups sont permis, où la justice nique sa mère et où les super-héros sont les pires des crevards, prêts à s'entre-égorger pour un lazzi, un croquis, un regard de travers ou une main au cul. No rules, no limit, no mercy. On vous aura prévenus.

Pour réserver dès maintenant, c'est ici !
et pour l'évènement Facebook, c'est  !